TuboPlus et HEAD lancent les pressuriseurs HEAD

Partager cet article

TuboPlus a signé un accord avec TÊTE pour vendre ses pressurisateurs à bille dans 21 pays. La licence porte le nom de PRESSURISEURS DE TÊTE et permet la distribution de quatre modèles de presseurs de balles de tennis et de padel avec l'objectif de afin de compléter le portefeuille de produits de l'entreprise autrichienne et d'élargir l'horizon de vente de TuboPlus.les leaders du marché dans leur secteur.

En outre, cherche à exporter le modèle de durabilité et de protection de l'environnement que TuboPlus a défendu depuis sa création. en 2013 et fait partie de l'initiative HEAD Rethink, qui vise à améliorer les performances sportives de tous les produits tout en minimisant l'empreinte environnementale de l'entreprise.

"Je pense que c'est le meilleur accord pour TuboPlus et HEAD. Il nous aidera à nous internationaliser, à nous développer et à nous imposer comme la première marque de pressuriseurs au monde, tandis que HEAD se positionne comme la première marque mondiale à s'engager et à décider d'intégrer à son catalogue un produit à la pointe de l'innovation, du développement et de la durabilité", explique le directeur général de TuboPlus. directeur de l'entreprise espagnole, Juanjo Muñoz Paredes.

Selon Muñoz Paredes, les pressuriseurs de balles sont un moyen efficace de réduire les émissions de gaz à effet de serre. produit "absolument nécessaire" dans le sac à dos des joueurs de tennis et de padel pour prolonger la durée de vie des balles et réduire leur production élevée, qui est d'environ 360 millions par an, selon la Fédération internationale de tennis. "C'est quelque chose de nouveau, de fonctionnel et de moderne, qui maintient la qualité du rebond des balles plus longtemps et évite les blessures éventuelles", explique-t-il.

PRESSURISEURS DE TÊTE Collection de manuels

Selon les termes de Ricky Brigolle, Category Manager Racquetsports chez HEAD EspagneLe développement des pressuriseurs permet d'atteindre deux objectifs d'une importance vitale pour HEAD : d'une part, il minimise l'impact sur l'environnement en réduisant le nombre de balles jetées et, d'autre part, il permet d'améliorer la qualité de l'air et de l'eau, Avec ce lancement, nous offrons aux joueurs tous les produits dont ils ont besoin pour profiter des sports de raquette".

La collection de pressuriseurs se compose de quatre modèles, adaptés au tennis et au padel, avec les avantages suivants :

  • HEAD X3 NOIR maintient la pression de trois balles (tennis et padel) grâce à son système breveté de fermeture hermétique TuboPlus, qui permet de sceller l'air à l'intérieur et d'augmenter la pression jusqu'à 14-16 PSI. Ainsi, les balles ne peuvent pas éliminer leur air interne et conservent la pression d'origine.
  • HEAD X3 PUMP (trois balles) et HEAD X4 PUMP (quatre balles) maintenir et, en outre, récupérer la pression des billes. Ces pressuriseurs, de la même manière que le modèle précédent, intègrent le même système de fermeture hermétique, mais comprennent une valve à haute portée pour injecter de l'air et une pompe à air. Ces modèles permettent d'augmenter la pression interne des billes jusqu'à 22-34 PSI.
  • TÊTE X100 PANIER Ce modèle, qui peut contenir jusqu'à 103 balles, est doté d'un système d'injection d'air qui permet d'augmenter la pression intérieure jusqu'à 21 PSI. Ce modèle peut être utilisé avec un compresseur d'air ou une pompe à pied et constitue le choix idéal pour les clubs, les écoles et les professeurs de tennis et de padel.

Collection de pressuriseurs de tête

La durabilité et le respect de l'environnement sont les piliers fondamentaux de cet accord.Les économies réalisées par l'utilisateur final sont considérables. "Nos pressuriseurs maintiennent les balles de tennis et de padel en bon état plus longtemps, ce qui permet aux joueurs de les utiliser plus longtemps et de ne pas avoir à en acheter de nouvelles. Cela se traduit par des économies et une réduction des déchets polluants", explique le directeur de TuboPlus.

Dans ce sens, Muñoz Paredes rappelle que plusieurs études calculent que, pour chaque kilo de caoutchouc synthétique fabriqué, dont sont faites les balles de tennis et de padel, 4 kilos de CO2 sont générés. Il défend donc l'importance d'être conscient de notre empreinte environnementale. "Nous devons penser à l'avenir, à la planète que nous voulons laisser à nos enfants".conclut-il.

Vous pouvez être intéressé par

Non classé

ITALIE MAJOR

Le grand choc du Majeur italien opposait les deux meilleures paires du moment : Coello-Tapia contre Chingotto-Galan. Ale et Fede ont commencé par dominer le match,

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique
      Calculer les frais d'expédition
      Appliquer le coupon
        Produits qui vous plaisent
        Produits susceptibles de vous intéresser